#Mode de vie

Faire du neuf avec du vieux ? Réalisez votre joli sac à provisions DIY avec des sachets Seeberger

Matériel

  • Papier sulfurisé
  • Aiguille
  • Fil
  • Ciseaux
  • env. 35 emballages Seeberger différents
  • Fer à repasser
  • Support résistant à la chaleur (p. ex. planche à repasser)
  • Pinces à linge

Il est très joli, facilement nettoyable… et vous pouvez être sûr que personne n'aura le même !
À partir d'emballages Seeberger vides, il est très facile de réaliser soi-même un sac à provisions solide et pratique. Le sac est constitué de sachets vides qui sont soudés les uns aux autres au fer à repasser. Au lieu de jeter les emballages, on crée un nouvel objet pratique au quotidien. Attention, le papier sulfurisé vous sera extrêmement utile. Placé sur et sous les sachets, il empêche que ces derniers ne se collent au fer à repasser. Pour trouver la bonne température du fer, nous vous conseillons de faire quelques essais afin que les sachets fusionnent sans se rétracter.

Préparation du matériel

En fonction de la taille et de la forme du sac souhaité, vous avez besoin d'environ 35 sachets vides et propres, de préférence de différents formats. Sachez que les sachets devront être soudés en double couche pour rendre le sac plus solide. Il vous faudra également du fil et une aiguille (pour coudre à la fin les poignées au sac), mais aussi des pinces à linge qui serviront à le fixer pendant la période de refroidissement, un support résistant à la chaleur (une planche à repasser par exemple) et un fer à repasser.

Préparation des sachets

Tout d’abord, nous vous conseillons de découper vos sachets proprement, en haut et sur les côtés afin d'obtenir des bandes parfaites. Vous avez besoin au total de deux surfaces rectangulaires pour former les deux faces du sac, d'une bande plus étroite pour le fond qui doit être assez longue pour servir également de jonction sur les côtés, et de deux bandes fines pour les poignées.
Il peut être utile de réaliser un croquis approximatif du sac souhaité pour en réaliser les surfaces plus facilement.

Fabrication du sac

Préchauffer le fer, de préférence sans régler tout de suite sur la température maximale. Étaler le papier sulfurisé sur un support résistant à la chaleur. Poser toujours deux bandes de sachets l'une sur l'autre, placer par-dessus une autre couche de papier sulfurisé et repasser jusqu'à ce que les bandes ne puissent plus être séparées.
Pour réaliser les surfaces du sac, poser les bandes repassées côte à côte de manière à ce qu'elles se chevauchent légèrement et repasser les bords jusqu'à ce que les bandes soient soudées.
Il est important de laisser parfaitement refroidir les sachets après chaque étape de repassage pour obtenir une solidité maximale. Procéder de même pour toutes les surfaces. On peut également découper les sachets à sa convenance. Cela dépend de la taille et de la forme que vous choisirez.

Pour augmenter la robustesse des poignées, les bandes peuvent être repliées en leur milieu et à nouveau repassées. Pour plus de facilité, répartir sur le sol les surfaces comme le patron d'un parallélépipède. Pour fixer les bandes longues du fond et des côtés, les bords doivent être maintenus avec des pinces à linge. Passer ensuite avec précaution les bords au fer sur du papier sulfurisé pour les fixer. Penser absolument à ouvrir un peu le sac et à repasser les bords de l'intérieur. Bien laisser refroidir.

Finition

Lorsque tous les bords sont soudés, coudre les poignées avec le fil et l'aiguille à l'endroit voulu sur la bordure supérieure du sac.
Pour donner encore un peu de forme au sac s'il devait ne pas tenir tout seul, retracer les plis avec l'ongle.
Votre joli sac est terminé et prêt à rapporter vos prochaines provisions à la maison.