#À savoir

Les noix font grossir ? Stop aux préjugés !

« Les noix font grossir ». Chacun d'entre nous a sans doute déjà entendu cette phrase. Mais qu’en est-il vraiment ? Avec le nutritionniste Sven Bach de Stuttgart, nous avons souhaité vous donner des éclairages précis sur les qualités nutritionnelles des noix et autres fruits à coque.

 

Une coque dure, un cœur savoureux

Le fruit du noyer est en tout état de cause délicieusement croquant. Mais que peut-on dire sur le cœur savoureux de la noix ?
Avec une part de plus de 50 %, la matière grasse est le composant principal du cerneau de noix. On y trouve en revanche de nombreux acides gras insaturés, qui fournissent de l'énergie à l'organisme, renforcent le système immunitaire et font baisser le taux de cholestérol. Le risque de maladies cardiovasculaires s'en trouve diminué. Les acides gras insaturés les plus importants contenus dans la noix sont les acides gras oméga-3. Comme l'organisme n'est pas en mesure de les produire, ils doivent être absorbés par le biais de la nourriture. La noix renferme également de nombreuses vitamines comme la vitamine E. Celle-ci favorise notamment la guérison des plaies par sa fonction de protection des cellules.

Amandes : un fruit polyvalent

Par son goût agréable et légèrement suave, l'amande est un ingrédient idéal pour la pâtisserie, pour réaliser vos mueslis ou encore comme snack à consommer entre deux repas.
L'amande contient plus de 50 % de graisse. La majeure partie de cette graisse consiste, comme pour la noix, en différents acides gras insaturés. Ceux-ci ont un effet positif sur la tension artérielle et le cholestérol, ainsi que sur le système cardiovasculaire. L'amande fournit en outre beaucoup de calcium, bon pour le renforcement des os.

Conclusion

Qu'en est-il donc des préjugés que nous évoquions au début de cet article ? Pourquoi les noix et les fruits à coque sont synonymes de gras dans l’esprit des Français ? Pour une raison évidente ! Ces deux variétés sont composées pour moitié de matière grasse. Cet élément laisse penser que ces graisses se déposent directement et pour longtemps sur les hanches. Mais c'est une erreur, puisque ces graisses font parties des « bonnes graisses », les acides gras insaturés étant très digestes et favorisant même le processus de digestion. On peut donc retenir que les noix et les fruits à coque ne font pas obligatoirement grossir, car comme pour beaucoup d'autres aliments, ce sont les quantités qui sont décisives.